Plus fort que Sherlock Holmès

By Mark Twain

Page 0

...Proofreaders. This file was produced from images generously made
available by the Bibliotheque nationale de France...

Page 1

...que l'esprit diabolique de son
mari put imaginer; il ne la maltraitait pas physiquement; au milieu...

Page 2

...Elle n'avait pas de domestiques, fuyait les
relations et semblait sans amis. Le boucher, le boulanger...

Page 3

...numeros, les referma et les remit en place.

--Je viens de faire une chose en ton...

Page 4

...que lui prodiguait sa mere en le couvrant de caresses.

A partir de ce moment, la...

Page 5

...aurait pu etre le tien, si je ne
t'avais epargne cette honte en t'en donnant un...

Page 6

...A ce moment precis il vous faudra demenager. Si
vous etes encore ici a l'heure que...

Page 7

...souffert. Son action infame a
tourne entierement a son avantage, et au bout du compte il...

Page 8

...qui plus
est, il dut prendre part a la discussion et partager les appreciations
vehementes de ses...

Page 9

...et le suivis.

Il quitta l'hotel par une porte de cote; et, tournant au coin de
l'etablissement,...

Page 10

... * * ...

Page 11

...du matin!... Mais
que les minutes me semblent longues, longues...

Ce Jacob Fuller est un cousin du...

Page 12

...et en a
vendu une a Denver veut bien donner son adresse" (mais a qui la...

Page 13

...fait pas d'effort d'imagination et a decidement peu de gout
pour les noms de fantaisie. Il...

Page 14

...Pourtant, les mineurs de ce pays sont de braves gens; leurs
manieres affables que je connais...

Page 15

...cette vie."




IV


C'etait par une matinee claire et fraiche du commencement d'octobre. Les
lilas et les cytises,...

Page 16

...de la
derniere hutte dans cette direction. Il etait d'un caractere cassant,
peu sociable, et n'avait pas...

Page 17

...garcon suivait son cours et les semaines passaient. Il est
probable que les amis de Fetlock...

Page 18

...avait deja assiste a ce genre d'explosions, mais n'en
connaissait pas la preparation. Sa supposition etait...

Page 19

...il put: le petillement de la
poudre qui s'allumait l'empechait d'articuler un son; sa respiration
s'arreta, il...

Page 20

...et, dans
peu d'instants, une nouvelle journee commencera. La scene se passe au
bar, dans la salle...

Page 21

...il
existait au camp un troisieme phenomene.

--Nous oublions Archy Stillmann, repondirent-ils tous.

Celui-la aussi est donc un...

Page 22

...designera
toutes sans se tromper.

--Ce n'est pas un homme, c'est un demon.

--Je suis de votre avis....

Page 23

...la trace, venez maintenant, et que quelqu'un prenne la
lanterne.

Il se mit en route, d'un pas...

Page 24

...yeux et nous n'y avons rien vu les uns et les
autres.

Tous s'accroupirent avec ensemble a...

Page 25

...inscrit sur le
registre le nom magique de:

SHERLOCK HOLMES

La nouvelle se repandit de hutte en hutte,...

Page 26

...vraiment surnaturel. Il etait assis la devant eux, en
personne, en chair et en os, bien...

Page 27

...Ferguson. Du coup, nous aurions assiste a une
seance scientifique, a une exhibition d'"intellectualite toute pure",...

Page 28

...delicatement:

"Feminin, six ans, cinq dents, plus une sixieme qui pousse; catholique.
Coton, cuir! Que le diable...

Page 29

...oncle Sherlock a un travail pressant a faire qui le
retiendra jusqu'a minuit ou une heure...

Page 30

...turent instantanement. Un roulement sourd arrivait en grondant
du cote de la colline; l'echo se repercuta...

Page 31

...thermometre de poche.
Enfin, il declara magistralement en saluant de la tete:

--C'est fini, vous pouvez rentrer,...

Page 32

...ne s'etait reellement pris de querelle avec lui;
il avait bien eu des differends avec ceux...

Page 33

...parut consterne du
resultat de sa deposition.

--La connexion quelque peu douteuse entre le nomme Jones et...

Page 34

...tiens dans
ma main un petit fragment de meche qui conserve encore l'odeur recente
du feu. Que...

Page 35

...de police, cria Holmes. Je vous en donne l'ordre
formel.

L'agent s'avanca a contre-coeur, hesita, et s'arreta.

Hillyer...

Page 36

...permettre a
l'assistance de concentrer sur lui toute son attention.

--L'assassin, reprit-il, a eu beaucoup de peine...

Page 37

...dans le trou perce a la vrille; l'autre bout est a l'extremite
de la cote, a...

Page 38

...demie, ou plutot vers neuf
heures.

--Vraiment? Ceci est interessant, tres interessant. Peut-etre avez-vous
rencontre vous-meme l'assassin?

--Non, je...

Page 39

...sentit qu'il gagnait du terrain et prit confiance. Il montra
une allumette carbonisee.

--En voici une, je...

Page 40

...pas besoin de prison ni de
jugement. Mon chatiment est assez dur a l'heure qu'il est;...

Page 41

...fit de
grands efforts pour se mettre a genoux, leva vers moi ses mains
suppliantes, et de...

Page 42

...pourtant, il etait dans la
force de l'age. Pendant qu'il mangeait, nous fumions et causions;
lorsqu'il eut...

Page 43

...partirent le chercher; je me levai au milieu de la nuit et
m'enfuis, n'emportant que le...

Page 44

...foule
massee sur la place devant la taverne, le bruit nous assourdit
completement.

Plusieurs gaillards de "Dalys Gorge"...

Page 45

...de Shadbelly Higgins, cet infame...
reptile qui attaque les gens par derriere et se croit un...

Page 46

...fuite; il s'etait evade de la prison et battait
la campagne. Personne n'en fut fache au...

Page 47

...l'ecouter; il me raconta l'aventure suivante, avec des
alternatives d'animation et de melancolie, mais toujours avec...

Page 48

...fatigues, mornes et decourages; nous
nous reunimes autour des poeles pour examiner l'etat de notre situation.
Nous...

Page 49

...germer dans nos
cerveaux. La nature, trop longtemps comprimee, demandait sa revanche et
faisait entendre un appel...

Page 50

...la Louisiane, et W. Messick, du Colorado. Ce choix fut
ratifie.

"M. Rogers, de Missouri, se leva:--Monsieur...

Page 51

...desseche, des rives inhospitalieres de
l'Oregon? Non! il ne l'osera pas! (_Applaudissements._)

"La proposition fut mise aux...

Page 52

...jamais a quel point il etait coriace! Non
jamais, jamais!

--Me donnez-vous a entendre que reellement vous...?

--Ne...

Page 53

...vrai roman, je vous assure! Mais me voici arrive,
monsieur, il faut que je vous quitte....

Page 54

...a
invectiver le Departement de la Guerre. Il parait qu'un de ses amis
vient d'inventer une chaussure...

Page 55

...du Departement des Cuirs
et chaussures une lettre des plus courtoises, en lui expliquant...

--Le connaissez-vous personnellement?

--Non.

--Voila...

Page 56

...lire une
anecdote que j'ai ecrite hier soir, et demain dans la journee vous irez
enlever votre...

Page 57

...car
il travaillait sous les ordres de son pere et vidait les puisards avec
lui; la nuit,...

Page 58

...bien, voila longtemps qu'il guerit une masse
de nos amis; ma mere l'a vu a l'oeuvre...

Page 59

...tu pouvais, Tommy! Je t'aimerais tant!

--Je le ferai, je te le repete. Ne te tourmente...

Page 60

...principes, tu ne les
oublieras pas tant que tu vivras. Eh! bien, qui est ton plus...

Page 61

...de marrons de tout planter la, et de vite
porter ce message a son meilleur ami;...

Page 62

...lord de service
tenait le remede d'un autre gentilhomme! L'empereur s'assit de nouveau
et chercha dans sa...

Page 63

...les geais bleus sont les
plus beaux parleurs de tous les oiseaux et animaux. Voici ce...

Page 64

...des airs contrits; je l'ai
entendu raisonner, se disputer et discuter; il aime les histoires, les
potins,...

Page 65

...autre gland, le jeta dans le
trou et essaya de voir jusqu'ou il etait tombe, mais...

Page 66

...se firent raconter de nouveau les details de
l'histoire; apres une discussion generale leurs opinions furent...

Page 67

...dans
la foret; ils se demandent d'ailleurs ce qu'ils feraient en presence
d'un animal de cette espece....

Page 68

...des mures, lorsqu'un ours sortit de la foret, et
vint au-devant d'elle. L'enfant prit ses jambes...

Page 69

...morale suivante s'imposait a mon
histoire:

"Soyez bons envers les animaux."

J'etais plonge dans ma reverie, lorsque par...

Page 70

...un mauvais quart d'heure!
La lucidite et la presence d'esprit dans les circonstances pathetiques
de la vie...

Page 71

...en entendant sonner les heures et en ne me voyant pas revenir!
Et que diraient les...

Page 72

...simulee aux nombreuses questions qui m'assaillirent.

--Ou sont les mures?

--Pourquoi avez-vous ete si longtemps dehors?

--Qu'avez-vous fait...

Page 73

...L'EGLISE


Apres le chant du cantique, le Reverend Sprague se retourna et lut une
liste interminable "d'annonces",...

Page 74

...Dieu sait pourtant que la conference
etait palpitante d'interet, car il promettait la recompense finale a...

Page 75

...ou
leurs mouchoirs; Tom exultait de bonheur. Le caniche avait l'air bete
et devait se sentir idiot,...

Page 76

...Permettez-moi de vous laisser
seul pour tout preparer, et distrayez-vous en mon absence. Il faut que
j'aille...

Page 77

...me rappelai que je trouverais des fagots sous le hangar; j'en rapportai
donc et les mis...

Page 78

...pas. Si vous offrez a un ami un bon
diner ou un verre de vin, s'il...

Page 79

...Tout d'un coup, me frappant le front comme
si une etincelle en eut jailli, je me...

Page 80

...sur cette place publique; ma femme (car
j'en ai une) est en ce moment chez elle,...